Évolution de la gestion du temps de travail

Les progrès techniques dans les équipements de pointage ont permis d’accompagner l’évolution de l’organisation du travail dans les différents secteurs d’activité en Belgique, en donnant la possibilité d’intégrer les nouvelles règles en vigueur. La gestion du temps de travail est évidemment un aspect important que les entreprises ont eu à cœur de mettre à jour dans les systèmes d’information pour gérer au plus près leurs ressources humaines. Depuis la révolution industrielle et l’organisation scientifique du travail, les règles et les outils ont évolué autour de la gestion du temps de travail, dans une démarche d’optimisation de la productivité de l’entreprise et d’une meilleure gestion des salariés à leur poste de travail.

 

Évolution technologique de la gestion du temps de travail

gestion-du-temps-de-travailDe la pointeuse à carton actionnée mécaniquement par l’employé au scan de votre œil pour vous autoriser à pénétrer dans une salle blanche et simultanément comptabiliser vos droits aux congés payés, la pointeuse a évolué d’une manière significative la gestion du temps de travail. Pour arriver à un tel niveau d’intégration, les modèles de pointeuses ont connu un grand nombre d’innovations. Une partie de ces évolutions se caractérise par la capacité à enregistrer un événement grâce à différents procédés, à traiter des autorisations et à diffuser l’information qui en découle vers les services concernés. Aujourd’hui, il existe différents systèmes de gestion du temps de travail en Belgique, avec des fonctionnalités plus ou moins étendues, qui répondent précisément aux besoins de votre entreprise en termes de gestion du temps de travail et de sécurisation des accès. Ces modèles sont :

  • La pointeuse de gestion du temps de travail de suivi des entrées et des sorties des salariés

Il s’agit d’un système de gestion du temps de travail autonome, branché sur le réseau électrique. C’est un terminal spécialisé dans la gestion des temps de travail, avec la possibilité de comptabiliser les pointages sur une journée ou sur une journée/mois. Des modèles plus élaborés peuvent gérer plusieurs programmes horaires en étant connectés sur des applications ad hoc.

  • La pointeuse badgeuse sur réseau IP

Ce sont des systèmes complets qui peuvent aussi bien assurer la gestion du temps de travail que les autorisations d’accès. Équipée d’une application web embarquée, cette pointeuse peut gérer plusieurs types d’horaires, enregistrer différentes raisons d’absences et gérer les périodes de pauses. La gestion par service est également possible pour obtenir des statistiques précises et gérer les plannings de présences. L’administrateur peut accéder en temps réel via son poste de travail habituel aux informations relatives à la présence des salariés à leur poste de travail.

  • Le terminal à badges

Il existe différents terminaux de gestion du temps de travail équipés de badges sans contact ou à bande magnétique. Ces solutions intègrent les dernières innovations technologiques et fonctionnelles. Ces solutions évolutives sont caractérisées par des communications en temps réel entre les serveurs et les pointeuses, une gestion des autorisations visuelles et sonores, et surtout un ensemble de fonctionnalités et de paramétrages simplifiés pour gérer les plages horaires de travail, les autorisations d’accès à certaines portes, etc.

En dehors des évolutions matérielles, l’utilisation de langages standards pour le développement de logiciel de gestion du temps de travail et le stockage des données a favorisé l’interfaçage des pointeuses avec les applications de gestion de l’entreprise. Cette configuration des flux permet l’exploitation des données recueillies par les terminaux par des applications tierces.