Pointeuse badgeuse : impliquez votre personnel

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une pointeuse badgeuse ? Comment la mettre en place dans une entreprise ? Petit guide pratique.

Une évolution rapide au fil du temps

Les pointeuses badgeuses ne sont pas nées d’hier. A l’origine, les horloges pointeuses équipaient les ateliers et les bureaux et perforaient ou imprimaient les heures d’arrivée et de sortie du personnel sur un carton. Ces cartons nominatifs étaient conservés à côté de la pointeuse badgeuse. On retrouvait même parfois des « pointeaux », c’est-à-dire des personnes postées à côté de la pointeuse pour contrôler aux heures « de pointe » que les travailleurs ne pointaient pas à la place d’un autre.

pointeuse personnelCes temps révolus ont fait place à des badgeuses électroniques qui enregistrent les temps de présence sur base d’une identification du collaborateur grâce à un badge (magnétique ou de proximité). Celui-ci prend la forme la plus courante d’une carte bancaire. Les données enregistrées sont traitées en temps réel par un logiciel de gestion du temps intégré à la badgeuse, lequel calcule automatiquement les cumuls horaires.
L’évolution rapide des technologies actuelles tend de plus en plus à remplacer les badges matériels par le simple usage d’une empreinte digitale.

On assiste également de plus en plus à l’apparition de badgeuses virtuelles par intranet ou internet qui permettent une décentralisation de certaines fonctions jusque là réservées au service du personnel. Chaque collaborateur peut, par exemple, depuis son espace personnel gérer lui-même ses demandes de congé, planifier ses missions et visualiser son temps de travail global.

 

Pointeuse-badgeuse : pour ou contre ?

L’acceptation morale ou non de la badgeuse par les salariés dépend souvent du climat social qui règne dans l’entreprise et des motivations de la direction qui ont conduit à sa mise en place.

Les plus réticents l’associent à l’idée d’un contrôle de l’employeur sur leurs prestations, voire une attaque à la liberté et à une culture d’ouverture. Ils revendiqueront plutôt une responsabilisation de chacun.
Les plus modérés et les partisans, eux, considèrent plutôt la badgeuse comme un avantage qui garantit à chacun d’être perçu et rémunéré « à sa juste valeur » pour le travail réellement accompli, sans risque de fraude.

 

Changer les mentalités

Au vu des avantages indéniables qu’apporte non seulement à l’entreprise mais aussi aux travailleurs un système de pointeuse badgeuse, le plus difficile consiste sans doute à changer les mentalités. Y recourir revient parfois à confronter des habitudes informelles mais fortement intégrées depuis longtemps.

Il est donc primordial d’accompagner cette gestion du changement par une communication adéquate aux collaborateurs en vue de les impliquer durablement. Il convient de lever les résistances liées à la nouveauté et surtout de rassurer sur les implications mais aussi sur les avantages que chacun va gagner avec une badgeuse.

Notre conseil : Vous aussi, faites-vous accompagner dans cette démarche par les recommandations avisées d’un professionnel habilité qui connaît bien et maîtrise cette problématique.