Pointeuse d’occasion, la bonne affaire ?

Si la situation de votre entreprise ne justifie pas l’investissement dans un système de pointage neuf, il existe la possibilité de faire l’acquisition d’une pointeuse d’occasion. Un bon plan, mais qui nécessite, néanmoins, de prendre quelques précautions.

De plus en plus de sites ou d’entreprises spécialisées dans la revente de pointeuses d’occasion. On peut y trouver tous les types de pointeuses (électriques, à reconnaissance biométrique, badgeuses…). Les prix en sont souvent fort attractifs, mais est-ce vraiment une bonne affaire ?

A priori, pourquoi pas ? Une pointeuse mécanique est un système extrêmement robuste qui peut durer de longues années, le problème peut se poser pour des systèmes plus récents et sophistiqués, parfois plus fragile et qui demandent une certaine connaissance de l’opérateur pour pouvoir utiliser toutes les fonctions. De la pointeuse.

 

Pointeuse d’occasion : un marché de nichePointeuse seconde main

Ce type de sociétés de revente de pointeuse d’occasion s’adressent surtout à un marché spécifique, les petites entreprises (voire très petites) qui aimerait contrôler mieux et gérer plus facilement leurs ressources humaines, mais qui, soit, n’ont pas les moyens ou répugnent à faire l’investissement d’un système de pointage neuf.

Si vos besoins se limitent à un système de contrôle mécanique relativement simple, mais robuste, dont la fonction essentielle est le pointage du personnel et l’enregistrement de ses heures de travail sur une fiche cartonnée, l’achat d’une pointeuse d’occasion peut-être une bonne solution.

Par contre, si vous recherchez un système plus complexe, nécessitant un entretien conséquent, des mises à jour régulières… mieux vaut y regarder à deux fois et bien vérifier les garanties offertes par le revendeur. Tout d’abord, ces sites sont essentiellement français. Le marché hexagonal a connu un essor fulgurant avec l’introduction de la semaine de 35 heures qui a obligé les sociétés à repenser intégralement leurs systèmes de gestion du personnel.

N’oubliez pas qu’en cas de problème, la localisation à l’étranger de votre interlocuteur dans un autre pays ne manque jamais de faire surgir une foule de problèmes, pratiques et juridiques. En outre, le service après-vente peut également se révéler difficile si votre fournisseur a son siège d’exploitation à l’étranger.

 

Garanties à exiger lors de l’achat d’une pointeuse d’occasion

Si, toutefois, vous trouvez que le jeu en vaut la peine, exigez de votre fournisseur de pointeuse d’occasion les assurances suivantes :

  • Une garantie de disponibilité de pièces de rechange
  • Une garantie pièce et mains d’œuvre pendant une période donnée (au minimum 1 an)
  • La mise en route et une formation éventuelle du personnel
  • Une garantie de réapprovisionnement en consommables nécessaires au fonctionnement de l’installation
  • Une assistance technique illimitée en cas de problème

N’oubliez pas non plus qu’avec une pointeuse d’occasion, il sera beaucoup plus malaisé de faire évoluer votre système plus ancien, en cas de changements des besoins de votre entreprise. Vous pourriez alors être amené de toute façon à en acheter un neuf. Analysez donc bien vos besoins et vos perspectives d’évolution.